dimanche 1 juin 2014

Stage valse et mazurka pour débutants et faux-débutants

Juste avant l'été, juste avant la grande saison des quais et des festivals, nous vous proposons deux heures consacrées à la valse et à la mazurka.

Nous vous proposons un stage construit pour les débutants/faux-débutants qui souhaitent des bases solides en valse et en mazurka, ainsi que pour les intermédiaires qui voudraient renforcer leur acquis. Nous traiterons des pas ainsi que de la dynamique globale de ces danses et de leur musicalité propre.
Ce sera le 21 juin, jour de la fête de la musique, et ce sera votre dernière chance avant l'été pour apprendre ou réapprendre la valse et la mazurka !

Où : Studio Micadanse
16 rue Geoffroy L'Asnier, Paris 4e (plan)
M°7 Pont Marie ou M°1 Saint Paul
Quand : le samedi 21 juin de 15h à 17h
Tarifs : 10€
Nombre de participants : 30
Niveau : débutants (et intermédiaires/avancés curieux)

Inscriptions : directement auprès de nous, par mail.

mardi 27 mai 2014

Stage de figures de scottish au prochain Carambal!

Le 14 juin, Carambal propose de nouveau une superbe affiche et nous vous convions à un stage tiré tout droit de nos dernières recherches pédagogiques!

Objectif : des figures en souplesse et en confort !

Nous travaillerons plusieurs figures de scottish de difficulté graduelle. Par ce travail, nous mettrons en lumière un certain nombre de notions indispensables à la bonne réalisation de ces mouvements. Nous vous proposerons également différents axes de travail pour fluidifier ces moments ludiques ainsi que leur donner confort et souplesse. Et vous n’envisagerez plus jamais les figures comme avant !

Où : Studio Massaro
290 Boulevard Voltaire, M° Nation
Quand : le samedi 14 juin de 16h à 18h
Nombre de participants : 30
Niveau : intermédiaires-avancés
Pré-requis : maîtrise de la scottish, connaissance des figures de base
Inscriptions : sur le site de Carambal

dimanche 25 mai 2014

Résumé des cours du 30 avril au 21 mai : les figures

Ces quatre derniers cours ont formés une session spéciale dédiée aux figures. Nous avons longuement exploré et travaillé les figures de bases pour dégager des notions essentielles à leur qualité.
Puis, nous avons joué avec des mouvements plus complexes et nous nous sommes rendus compte que ces notions sont essentielles pour toutes les figures.

I : le respect de son propre corps et du corps du partenaire.
Si cet intitulé semble enfoncer une porte ouverte, il n'est pas toujours évident de le voir à l'oeuvre en bal. Lors des figures, une partie du corps est très susceptible de se trouver en position douloureuse : l'épaule. Principalement l'épaule du suiveur ou de la suiveuse.

Pour ne pas mettre les épaules en danger, voici plusieurs conseils :
  • Meneurs, ne donnez jamais une énergie brusque ou sèche dans le bras de votre partenaire. Même si vous voulez aller vite! La vitesse est affaire d'anticipation et de vivacité, pas de brusquerie.
  • Suiveurs, placez votre bras devant vous pendant le(s) tour(s). À cet endroit, il est en sécurité et l'épaule a de la marge de manoeuvre pour absorber une éventuelle brusquerie.
  • Pour les deux, si votre partenaire vous a fait mal, exprimez-le. Gentiment et courtoisement, mais exprimez-le.

II : l'énergie de départ.
Le tout début de la figure conditionne ce qui va se passer derrière. Une mauvaise direction d'énergie ou un manque d'anticipation sont des raisons qui font souvent que la figure ne se passe pas aussi bien qu'elle aurait pu.

Voici des conseils qui s'adressent essentiellement aux meneurs :
  • Ne lancez pas votre partenaire au loin en essayant de le/la faire tourner! Souvenez-vous qu'un tour est une énergie circulaire, et que si vous tracez un cercle devant vous sur un plan horizontal, vous commencez par aller sur le côté, pour ensuite faire le tour du centre. Il en va de même pour l'énergie que vous donnez à votre partenaire.
  • L'énergie de départ détermine la vitesse du tour que vous proposez, donc soyez clair dès le début! Si vous proposez un tour en deux temps, l'énergie de départ doit être plus vive que si vous proposez un tour en quatre temps (On a dit plus vive, pas plus forte !).
  • Anticipez ! Souvenez vous que le guidage du meneur doit toujours avoir une fraction de seconde d'avance sur le suiveur. Si vous donnez l'information de la figure pile sur le temps, vous êtes en déjà en retard. Donnez cette information un demi-temps en avance pour que la figure puisse démarrer sur le temps et pour que votre suiveur/suiveuse aie le confort d'effectuer (et d'apprécier !) le mouvement que vous lui proposez.
  • Enfin, faites attention à la disponibilité de votre partenaire. Si votre suiveur/suiveuse n'est pas en position de démarrer la figure (retard sur la musique, perte de connexion, déséquilibre passager, ...), reportez la figure à plus tard !

III : pendant la figure.
C'est au cours de la figure qu'apparaissent souvent les pertes d'équilibre, les absences de guidage, et les déconnexions entre partenaires.

Quelques points pour améliorer le confort et garder le contrôle du mouvement :
  • Meneurs, la figure n'est ni un moment où vous jouez avec votre partenaire, ni un moment où vous la regardez en attendant qu'elle finisse. Vous êtes au coeur d'une danse, continuez à danser ! Restez en déplacement autour de votre partenaire, accompagnez son mouvement !
  • Suiveurs, les figures en folk étant essentiellement composées de tours, apprenez à faire des tours propres et droits, au dessus d'un point précis, sans perdre votre équilibre. Votre rôle est essentiel pour permettre à la figure de s'insérer dans l'espace du bal sans bousculer les autres couples.
  • L'un et l'autre, gardez une grande attention vers votre partenaire de danse. Nous sommes en danse de couple, la notion de partage du moment est essentielle, et savoir en permanence où se trouve votre partenaire permettra une résolution de la figure en douceur.

IV : terminer la figure.
Bien trop souvent, finir une figure se résume à attraper son/sa partenaire sans ménagement pour se jeter sans transition dans la suite de la danse. Prenez conscience que la fin de la figure est aussi importante que le début de la figure et que la qualité de la suite de la danse dépend entièrement de la qualité de cette résolution.

Confort et accompagnement vont être les mots-clés :
  • Meneurs, réceptionnez votre partenaire en douceur! À tout moment de la danse vous voulez proposer une danse confortable, les figures ne doivent pas faire exception !
  • Suiveurs, retrouvez votre partenaire en douceur! Évitez de lui tomber dessus ou de vous accrocher à lui comme à une bouée. La maîtrise de votre déplacement et de votre axe est essentielle.
  • Meneurs, anticipez et prévoyez du temps! Tout comme le début de la figure, la fin doit se préparer à l'avance pour que vous ayez le temps de retrouver votre suiveur/suiveuse (et lui laisser de le temps de vous retrouver) avant de continuer. Sur le tour de la scottish par exemple, consacrez entièrement le quatrième temps à la résolution de votre figure.
  • Pour les deux, au moment de reformer la position de couple, calquez votre mouvement sur celui de votre partenaire avant de refermer l'enlacement. Considérez que vous "atterrissez" l'un sur l'autre en plein mouvement et qu'un atterrissage agréable est un atterrissage en douceur.

V : les autres détails
En cours, nous avons parlé d'une multitude d'autres petits détails pour assurer la fluidité de la figure et son insertion dans la danse. L'utilisation de la main, du dos, ou du sol font parties de ces détails. Proposer une énergie avec tout le corps et bien placer l'axe du couple sont d'autres notions essentielles. Mais pour éviter d'écrire un résumé de 10 pages, nous allons nous en tenir aujourd'hui aux quelques notions exprimées ci-dessus.

mardi 6 mai 2014

Fabien-Fanny en Pologne : zaraz będziemy !

Deux villes et quatre ateliers pour un week end folk en Pologne !
Nous serons à Varsovie et à Poznań les 10 et 11 mai pour donner quatre ateliers sur les danses de couple et nous "musicaliserons" un bal sur enregistrement le 10 au soir à Varsovie. Si jamais vous vous trouvez perdus dans la capitale polonaise à ce moment-là, venez nous voir !

Samedi 10 mai à Varsovie
Lubelska 30/32, dans le théatre "Scena Lubelska 30/32".
14h30-16h30 : Guidage et suivi, faites ce que vous aimez faire mais encore mieux!
17h30-19h30 : Danser avec la musique, rythmes, structures et intonations.
20h : bal sur enregistrement.

Dimanche 11 mai à Poznań
Juliusza Słowackiego 17/12, au Latin Dance Studio.
15h30-17h30 : Des pas petits, des pas précis et des pas propres.
18h-20h : Danser avec la musique, rythmes, structures et intonations.

mardi 22 avril 2014

Atelier de danse aux Funam'bals

Cette année, les Funam'bals seront exceptionnels et vous proposeront cinq jours de danse et de fun dans le bal ! Nous y serons et nous vous donnons rendez-vous le samedi 3 mai au matin pour un atelier de danse tout en musicalité !

Danser avec la musique : rythmes, structures, intonations
Quand : Samedi 3 mai de 10 h à 12h30.
Où : Maison des associations, Lyon 4e
Pour éviter les automatismes, nous chercherons à danser au plus près de la musique.
Nous partirons de la composante première de la musique : le rythme. Puis, au travers de l’écoute musicale, nous travaillerons à donner du sens à chaque mouvement en explorant les structures et intonations musicales propres au bal folk.

Pré-requis : Maîtrise des pas et postures des danses de couples (scottish-polka-valse-mazurka).
Niveau : intermédiaire / avancé


Informations et inscriptions aux Funam'bals : http://funambals.lacampanule.fr/

Posté le 24 janvier 2014

mardi 8 avril 2014

De la gavotte de l'Aven à la gavotte de Grenoble

Rendez-vous dans 15 jours pour un Carambal musclé et un atelier un peu différent de l'habitude !

Le dimanche 20 avril, Carambal vous propose une affiche chargée et alléchante (toutes les infos par là). Nous y serons et nous vous proposerons un stage qui s'écarte de nos habituelles danses de couple.

Dans nos bals folk, les gavottes de l'Aven sont des danses douces et reposantes à partager à quatre. Mais les puristes vont diront que vous avez tort et que ce que vous dansez est en réalité un invention moderne : la gavotte de Grenoble.
Au delà du débat lexical, nous vous proposons un atelier d'une heure au cours duquel nous mettrons en parallèle ces deux gavottes, pour au final, pouvoir appeler un chat un chat !

Où : Comme Vous Émoi
5 Rue de la Révolution, 93100 Montreuil, M°9 Robespierre ou Croix de Chavaux Quand : le dimanche 20 avril de 13h à 14h
Nombre de participants : 20
Pré-requis : Tous niveaux
Inscriptions : sur le site de Carambal

vendredi 4 avril 2014

Du tango chez les Folkeux : la vidéo

Une jolie évocation en musique du moment que nous avons passés ensemble autour du tango.

Certains l'ont vu, d'autres pas, Emmanuel était là avec sa caméra, souvent caché dans un petit coin pour ne pas vous déranger. Il nous a concocté une belle vidéo sur cette initiation au Tango du 1er mars.

dimanche 23 mars 2014

Reprise des cours le 2 avril

Après de nombreuses recherches, nous avons finalement trouvé un studio où nous allons pouvoir passer la fin de l'année.
Nous reprendrons donc les cours hebdomadaires ce mercredi 2 avril. Après les quatre derniers cours consacrés à la musicalité, nous nous intéresserons de nouveau au mouvement, notamment à la manière d'utiliser la musicalité du meneur et du suiveur dans le mouvement du couple.
Pour cette fin d'année, les cours se passeront aux studios du Legato, qui ont de très belles salles, mais qui ont des règles très strictes :
  • pas de chaussures de ville dans les studios de danse. Nous vous demanderons de changer de chaussures en entrant, ou de danser en chaussettes;
  • pas d'eau non plus. Ni de liquides sous forme quelconque, donc pas de bouteilles, pas de verre d'eau, pas de glaçon ni de bassine, à priori seule la transpiration est tolérée.
  • les horaires seront assez stricts, donc pas question de commencer en retard pour finir au milieu de la nuit. Nous aurons le studio de 21h à 22h30, sans dépassement.

La nouvelle adresse :
Studio du Legato
145, rue de Belleville
75020 Paris
Métro Jourdain - Ligne 11
plan

Les nouveaux horaires :
Tous les mercredis de 21h à 22h30.

Les nouveaux tarifs:
La boîte sera toujours là pour recevoir la marque de votre satisfaction, mais nous vous demanderons un minimum de 5€ par personne pour la location de la salle.

lundi 10 mars 2014

Interruption des activités au Babillard

C'est une nouvelle terrible qui nous désole, et le monde du folk parisien perd la plus accueillante de ses "maisons".
Le Babillard a pris feu jeudi dernier et semble très endommagé (pour ne pas dire détruit). Toutes les activités sont interrompues. De nombreuses volontés se sont manifestées pour venir en assistance au Babillard et l'aider à surmonter ce nouveau coup du sort, mais ne nous précipitons pas, prenons le temps de savoir de quelle aide Stéphane et Shakir ont réellement besoin et organisons-nous pour pouvoir proposer un soutien fort.

Bien évidemment, les cours du mercredi sont suspendus jusqu'à ce que nous trouvions une nouvelle salle.
On vous tiendra au courant.

Résumé des cours du 26 février et du 5 mars : musicalité (suite)

Suite et fin de cette série de quatre cours dédiés à la musicalité.
Attention, pas de cours ce mercredi 12 mars.

Rappel des étapes et notions du cours du 26 février : la disponibilité à la musique
  • Nous avons fait un échauffement centré sur le rapport au sol, la stabilité, et la capacité à relancer son mouvement après un pas ou un arrêt.
  • Puis nous nous sommes intéressés à la mazurka-valse de No&Mi Novela MV. Nous l'avons écouté attentivement pour en identifier la structure, et nous avons porté un intérêt particulier aux passages de mazurka à valse et de valse à mazurka. On a vu que No&Mi annonçait ces changements dans son jeu par des intonations particulières en fin de phrase, des ralentissements, ou des suspensions un peu plus marquées que dans le reste du morceau.
  • Nous avons ensuite appliquée cette écoute en danse en cherchant à se rendre aussi disponible que possible à la musique (auditivement et corporellement) pour permettre des transitions douces et agréables et les phrases de mazurka et les phrases de valse.
  • Nous nous sommes ensuite penchés sur la Mazurka Un et Deux des Gonnagles que nous avions analysé la semaine précédente, tout particulièrement sur une phrase musicale qui intervient aux deux tiers du morceau et qui propose une rythmique et une énergie de valse à trois temps.
  • Nous avons alors appliqué les enseignement de la mazurka valse (disponibilité à la musique) à cette mazurka pour créer une danse au plus près de la musique.

Rappel des étapes et notions du cours du 5 mars : quand on ne comprend pas une musique
  • Nous avons commencé par nous intéresser à la scottish F.I.N.A.L. d'Accordzéam Tapas. Sur l'enregistrement de l'album, elle présente la difficulté de se "perdre" un peu en improvisation eu cours du morceau. Une écoute attentive nous a montré que, d'une part, les musiciens reviennent très régulièrement sur un mélodie de scottish claire, et, d'autre part, qu'ils ne perdent jamais le tempo. Autrement dit : si vous ne comprenez plus la mélodie continuez à suivre le tempo, en général il reste constant.
  • Sur proposition de Nicolas, nous nous sommes ensuite penchés sur la mazurka ATM in the mist des Red Checks. L'écoute nous a montré que la difficulté principale de cette mazurka était que le premier temps de la phrase était souvent remplacé par un silence. Par contre, la "forme" de la mélodie et les montées et descentes typiques d'une mazurka sont belle et bien présentes. Deuxième apprentissage : repérez la forme de la mélodie pour retrouver sa structure.
  • Vu que tout le monde se débrouillait plutôt bien, nous avons corsé la difficulté et nous sommes passé à la vieille chamelle, sur un enregistrement du Duo Absynthe qui non seulement était tout en vagues et en ondulations, mais qui en plus contenait une longue improvisation assez déroutante. Nous en avons profité pour vous initier à la mode (heureusement révolue!) du chamallow : les deux pieds ancrés immobile, et le buste qui se tord et se penche en suivant la mélodie.
  • On a vite laissé de côté cette façon de danser et nous sommes revenus dans le déplacement et une danse qui se construit dans l'espace. Mais on a tout de même tiré du chamallow un enseignement utile pour s'en sortir quand on ne comprend plus du tout la structure de la musique, qu'on a perdu le tempo, et qu'on n'arrive pas à identifier la forme de la mélodie : accorder une confiance absolue à la mélodie et se laisser porter par la musique.

La playlist des cours :
No&Mi, Novela MV
Les Gonnagles, Mazurka un et deux
Accordzéam Tapas, F.I.N.A.L.
Red Checks, ATM in the mist
Duo Absynthe, La vieille Chamelle